3 erreurs qui peuvent ruiner votre site e-commerce

Aujourd’hui de plus en plus d’entreprises décident de se lancer dans l’e-commerce sans pour autant maitriser à 100% les codes du web et du webmarketing. Résultats : de nombreuses erreurs sont commises, pouvant transformer son projet en vrai fiasco.

Voici une liste de 3 erreurs classiques à éviter absolument.


Erreur n°1 : Faire l’impasse sur votre webmarketing

Lors de la réalisation de votre business plan, il est important de consacrer une partie de votre budget au webmarketing.

En effet, avoir un site e-commerce c’est bien mais si personne ne vient le visiter cela ne sert pas à grand chose. Et malheureusement ce n’est pas parce que votre site est en ligne que du jour au lendemain vous aurez de nombreux visiteurs, de nombreux partages et donc de nombreuses ventes…

Se faire connaître prends du temps et la concurrence est rude sur la toile. En dehors des blogs, des réseaux sociaux, du bouche à oreille… il sera peut-être nécessaire de faire des campagnes Adwords, des campagnes Facebook ou de faire appel à une agence ou un freelance spécialisé dans ce domaine qui vous aidera à démarrer et vous donnera des conseils pour améliorer votre référencement.


Erreur n°2 : Obliger vos clients à créer un compte pour commander 

Lors du passage en caisse dans un magasin physique, vous impose t-on de créer un compte client avant de pouvoir effectuer votre paiement ? Non, et si c’était le cas accepteriez de le faire ?

Sur un site de vente en ligne, c’est exactement la même chose. De plus en plus d’internautes ne veulent plus créer de compte lors du processus d’achats. Ils veulent de la rapidité et la simplicité avant tout.

Offrez donc à vos clients une autre alternative : passer sa commande en tant qu’invité tout en précisant qu’ils pourront bénéficier de vos avantages.

N’oubliez pas aussi que les internautes sont là pour acheter, pas pour remplir des formulaires. Ceux-ci doivent être le plus simple possible et rapide à remplir. Les champs requis ne doivent pas comprendre les informations secondaires comme la date de naissance.

Surtout qu’aujourd’hui, il existe d’autres moyens pour capturer les informations de vos utilisateurs : newsletter, mailings, réseaux sociaux, sondage…

Il est très important de laisser le choix à vos clients, ils ne doivent pas se sentir piéger lors de la navigation sur votre site et tout particulièrement lors du processus d’achat.


Erreur n°3 : Ne pas soigner son contenu et ses visuels

La qualité de vos contenus fera toute la différence avec vos concurrents. Il est important de présenter un contenu original et aéré qui donne non seulement envie de lire mais aussi incite au partage. Pour les fiches produits, n’hésitez pas à donner un maximum d’informations de manière clair et concis : le lieu de fabrication, la composition, le mode d’emploi, les couleurs…. N’hésitez pas à regarder vos concurrents afin d’ajouter une valeur ajoutée à votre site.

Il est aussi primordial d’avoir des visuels de qualité avec une très bonne résolution pour inciter les internautes à acheter votre produit. Ne pouvant toucher l’objet, essayer un vêtement, sentir une odeur, l’internaute va se fier à la photo de votre produit pour se faire une idée sur le design, la couleur, la qualité…

N’oubliez pas, lorsque le client va arriver sur votre site, les premiers éléments où va se poser l’œil, ce n’est pas sur le nom du produit ou le prix mais sur les visuels/vidéos.

Attention par contre au poids des images, plus elles seront lourdes, plus le site mettra du temps à se charger.

————————-

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement « 3 erreurs à éviter lorsqu’on se lance dans l’e-commerce ». Retrouvez tous les autres blogueurs ayant partagés leur point de vue sur le blog d’Olivier CLEMENCE » en cliquant sur le lien suivant.

———————-

Articles similaires

L’e-commerce en France
views 122
1) Marché du e-commerce en 2013 (milliards d’euros) Référence : Fevad En 2013, le marché français de l'e-commerce a atteint 51,1 milliards d'euros soit une croissance de 13,5% par rapport à 2012. Il y a eu plus de 600 millions de transactions soit une croissance de 17,5% par rapport à 2012. 2) Dépenses moyennes par acheteur par an en ligne (euros) Source: FEVAD Les dépenses...
Le marché e-commerce en Europe et aux Etats-Unis
views 405
En Europe, ce sont notamment 3 pays qui dynamisent le secteur : la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France. Ils représentent à eux seuls 80% des dépenses en Europe. 1) Le E-shoppeurs en Europe Référence : RetailMeNot Les 3 premiers e-shoppeurs sont : la Suède (71%), la Grande-Bretagne (67%) et la France (52%) Les Anglais dépensent le plus par achat (70,4 euros en moyenne) mais les États...
L’abandon de panier en 2013
views 187
1) Taux d'abandon du panier Source: Fevad On parle d’abandon de panier, lorsque le visiteur d’un site de vente en ligne, ajoute un produit à son panier mais ne finalise pas sa commande. On peut constater que 7 visiteurs sur 10 qui mettent un produit dans leur panier ne finalisent pas leur commande. 2) Les raisons de l'abandon Source : fevad/blog.lkconseil.com Les tops 3 des aban...
Les achats en ligne des Français en 2015
views 99
Cette infographie réalisée par Webloyalty révèle que 8 français sur 10 feront des achats en ligne en 2015. A noter : le panier moyen est en baisse (1 français sur 2 envisage de dépenser moins) mais au moins 81% des français pensent acheter au moins 1 fois tous les 2 mois. Les principaux supports pour finaliser les achats en ligne sont : l'ordinateur (86%), les tablettes (9% ) et le portable ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *